Tout au long de l’année, La Générale d’Imaginaire met en place des résidences d’écritures invitant aussi bien les artistes associés que des artistes croisant l’univers de la compagnie.

Julien Delmaire en résidence à la Maison des artistes d’Houdain du 1er au 8 novembre

Ajouté le: 23 octobre 2014 par Communication

« Cette résidence de création a pour objectif de me permettre de finaliser mon second roman, afin d’aboutir à une première version complète du texte. La situation géographique d’Houdain, au cœur de l’Artois, est pour moi idéale puisqu’une partie de mon roman ce déroule au fil de la Lys, sur les terres qu’arpentait jadis, le héros du roman, Saint Benoît Joseph Labre. Je connais déjà cette résidence, une maison confortable et sobre, idéal pour écrire avec intensité. C’est avec plaisir que je retrouverai les murs de briques, les poutres de bois et cette table où j’ai déjà composé quelques poèmes qui me sont chers. Un ermitage poétique, dans ce coin de France d’où une partie de ma famille est originaire, pas un retour au pays natal, mais presque. »

Julien Delmaire

Cette résidence est soutenue par Artois Comm. Communauté d’Agglomération de l’Artois, La région Nord-pas-de Calais, le Conseil Général du Pas-de-Calais et l’ACSE

Nyctalope de Camille Guenebeaud et Law Cailleretz du 20 au 24 octobre au théâtre Massenet de Lille

Ajouté le: 26 septembre 2014 par Communication


nyctalope /nik.ta.lɔp/ masculin et féminin identiques : 1. Celui qui peut voir dans l’obscurité et dans la nuit

Tandis que le brouhaha de la ville s’apaise au fil des heures, d’autres s’agitent dans l’obscurité. Cette nuit, vous croiserez un chaperon rouge, une voisine, un cowboy, des politiciens véreux, le groupe des agenouillés de l’opéra, et tant d’autres rencontres qui questionnent nos places dans l’espace public.
Nos regards s’entre-choquent, tantôt rieurs, tantôt angoissés, à l’aise ou colérique, pour donner à la nuit un nouvel éclairage. Rue acquise ou rue à prendre ?

 

Ministère du Redressement Poétique – dispositif de revitalisation multimodal / Résidence à l’EPSM – Le Vivat d’Armentières, scène conventionnée danse et théâtre

Ajouté le: 26 février 2014 par Communication

Résidence du 17 au 20 avril 2014

Expérimentations développées à partir de 2 axes transversaux :
– Le CooksLab. Expérimentation culinaire, un espace cuisine où les participants enfilent le tablier et mettent la main à la pâte.
– Le Laboratoire d’Utopie. Installation, mise en espace d’univers utopiques à la croisée de curiosités plastiques, visuelles et sonores.

L’écriture tendra à poser un regard sur les processus démocratiques et totalitaires, à lier création artistique, optique citoyennes et velléités humaniste, dans un monde de progrès et d’illusion où tout va bien.

 » L’utopie comme quête de métamorphoses, site privilégié de l’inconnu, du vertige, des révoltes, du côtoiement des contraires, l’utopie matière première de l’imaginaire. »

Les Nuits du Slam – Création collective

Ajouté le: 27 janvier 2014 par Communication

Résidence à la maison Folie de Moulins du 27 au 31 janvier 2014.

– Dans le cadre de l’opération « Dis-moi dix mots » de la Délégation Générale à la Langue Française –

Festival national itinérant, Les Nuits du Slam sont initiées depuis 7 ans par des collectifs de plusieurs villes de France pour promouvoir l’expression d’une poésie moderne, percutante  et originale.

Durant une semaine (du 16 au 21 mars 2014), 5 collectifs de 5 régions différentes font  connaitre et démocratisent la discipline, encouragent l’expression de chacun, partagent d’autres façons de dire.

Invitation est donnée à 5 slameurs (de Toulouse, Lyon, Avignon, Troyes et Lille) autour du thème « Dis- moi dix mots… à la folie ! ». Durant une semaine de résidence à la maison Folie de Moulins, ils vont travailler ensemble autour d’une création artistique, porteuse de toutes les identités du slam.

avec :

Dizzylez d’Avignon

Mwano de Lille

Rajel de Toulouse

Black Sista de Troyes

Kaféclem de Lyon

A Lille, le 15 mars 2014, vous découvrirez, à la maison Folie de Moulins, la création originale et collective, une scène ouverte à tous et un invité ! Le slameur Avignonnais Dizzylez.

G.H. & Breakers -Cabaret Breakdance et Beatbox-

Ajouté le: 18 juillet 2013 par Communication

projet en cours de création / résidence du 2 au 6 septembre 2013 – Maison-Folie Wazemmes (Lille)-

De et Avec :

Gaspard Herblot – Beatbox – Jonglerie – Slam

Milan Emmanuel et Julien Carlier – Breakdance

 

Réunissant trois artistes aux univers variés mais inscrits dans la ligne du hip hop, le projet G.H. & Breakers se présente sous la forme d’un cabaret composé de différents numéros mêlant différents langages : l’acrobatie, la danse debout, le break, le beatbox, le rap, le slam, la jonglerie, le tout articulé par un M.C.

Ce spectacle se veut léger et percutant, prenant ses fondements dans les pratiques et les techniques performatives des trois artistes Belges, Gaspard Herblot – circassien, beatboxeur et porteur, Milan Emmanuel et Julien Carlier – Breakers.

G.H. & Breakers est un projet hybride, à la frontière entre les performances de break dance de rue et celles de jonglerie, avec la particularité d’être sonorisé en live, via des loopings qui créent l’ambiance sonore et le rythme.

Visuel et sonore, ce spectacle n’a pas pour volonté de se figer dans une forme, mais plutôt d’être évolutif et adapté à toutes les contraintes de jeu en proposant des tableaux modulables pouvant fonctionner en rue pour de grosses jauges comme en salle ou encore en milieu scolaire.

Les tableaux se feront en solo, duo et trio, avec des séquences rappées, des numéros de diabolo-break et des modules de breakdance.

Court et percutant, le spectacle est un savant mélange de différents univers artistiques qui créent un mélange explosif, rempli de finesse.

Afficher l'image de fond