Goûter l’Avenir !

IMG_1245

En 2011-2012, le premier « Goûter l’Avenir » a pris forme. Ce projet participatif a été mené avec et par l’artiste Camille Faucherre dans la ville d’Hénin-Beaumont, avec ses habitants.

Cette saison, en 2016-2017, c’est dans les quartiers de Fives et Hellemmes, sur fond de mutations et de transformations urbanistiques, que nous remettons le couvert, pour cuisiner l’avenir de ces deux quartiers avec ses habitants, et en partenariat avec le Théâtre Massenet. Le banquet « Goûtons l’Avenir » se tiendra le vendredi 28 avril 2017 au Au Lycée Hôtelier International de Lille dans la nouvelle rue couverte de la friche Fives Cail (à deux pas du métro Marbrerie).

“Goûter l’avenir” c’est l’idée que la cuisine peut rassembler et faire se rencontrer des personnes d’horizons différents pour créer une spécialité culinaire locale. L’artiste Camille Faucherre va élaborer des recettes avec les habitants qui refléteront leur perception du territoire et de son futur.

« Goûter l’avenir » à Hénin-Beaumont avait pris forme suite au projet « Récits de recettes – le Goût des autres » : Après avoir mené plusieurs actions ponctuelles de diffusion artistique et d’action culturelle en partenariat avec l’Escapade dans différents lieux d’Hénin-Beaumont, nous avions ressenti la nécessité d’intervenir sur ce territoire, mais aussi la difficulté que rencontraient les gens à s’exprimer sur le futur de leur ville, et plus globalement sur l’avenir du territoire, comme si un passé idéalisé ne laissait que peu de place à la construction d’un futur rassurant. Nous avions eu envie de partir des préoccupations et des pratiques des gens pour identifier une pratique commune à plusieurs personnes, sans distinction de genre, d’âge ou d’origine sociale ou culturelle. Ayant remarqué que plusieurs ateliers de cuisine se déroulaient dans la ville et touchaient des personnes très différentes (maisons de quartiers, lycée hôtelier, épicerie solidaire, lieu de spectacles), la pratique de la cuisine nous est alors apparue comme un médium fédérateur.

L’idée était alors de faire se rencontrer des personnes d’origines différentes afin qu’elles imaginent, réfléchissent et travaillent ensemble pour créer un plat qui symbolise la ville, une spécialité culinaire locale qui pourrait contribuer à changer l’image que les gens ont de leur ville et l’image que les gens de l’extérieur ont de cette ville.

 

         



Les artistes participant à : Goûter l’Avenir !

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond