Nyctalope

nyctalope /[nik.ta.lɔp]/ masculin et féminin identiques : 1. Celui qui peut voir dans l’obscurité et dans la nuit.

Nyctalope, ce sont deux écritures,
Des portraits d’individus croisés dans l’espace public la nuit,
Des regards sur ce qui s’y joue selon ce qui marque socialement nos corps.
Nyctalope est un bureau politique de la nuit.
Un regard critique sur les politiques publiques.
Ce sont des corps qui prennent conscience de la façon dont ils prennent ou non l’espace.
Des voix qui jaillissent des rues et des murs.

« Qu’est-ce que ça fait d’être perçue comme une femme plutôt que comme un homme dans l’espace public la nuit ? Qu’est-ce que ça provoque de ne pas se glisser dans l’une de ces cases ? »

A la rencontre d’un chaperon rouge, de noctambules aguerries, d’un politicien illuminé, de nos doubles, de celles qui transgressent le couvre-feu, Nyctalope invite à questionner nos vécus et nos imaginaires de la nuit.
Car il s’agit de cela : tenter de porter un regard éveillé sur ce qui se joue la nuit pour mieux appréhender et reconquérir l’espace public.

Une performance poétique imaginée par Camille Guenebeaud et Law Cailleretz, avec le regard complice d’Amélie Poirier et Audrey Robin en conception lumière. Nyctalope est produit par La Générale d’Imaginaire avec le soutien de l’Acsé Nord-Pas-de-Calais, d’Artois Comm., Communauté d’agglomération de l’Artois, du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais, de la ville de Lille, du Prato, de la maison Folie Moulins, du Théâtre du Nord et du Théâtre Massenet.

 

 

 



Les artistes participant à : Nyctalope

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond