Action culturelle

L’action culturelle revêt, au sein de la Générale d’Imaginaire, une importance équivalente aux démarches de création artistique classiques. Chaque démarche que nous menons est, dans son processus, sa forme et sa visée, aussi complexe et ambitieuse que la réalisation d’une œuvre et elle peut même s’y apparenter. Nous considérons également que c’est à travers l’action culturelle que peuvent se rebattre les cartes des légitimités et hiérarchies culturelles, de la distinction entre cultures savantes et populaires. En cherchant à démocratiser l’accès à des pratiques artistiques et culturelles, nous visons enfin des objectifs essentiels : densifier les liens sociaux et en créer de nouveaux ; faire entendre toutes les voix du monde et, en partant du postulat d’ « égalité des intelligences » (Jacques Rancière), donner plus de « pouvoir d’agir » aux personnes les plus éloignées des lieux où celui-ci s’exerce. La Générale d’Imaginaire revendique ainsi clairement  son inscription dans les valeurs de l’éducation populaire tout en essayant de renouveler ses pratiques.

2 réponses

  1. Carmela D'Amato dit :

    Bonjour,
    Je suis professeure de lettres et je souhaiterais mener un projet de pratique du slam avec mes élèves entre février et mai 2014. Ce projet serait mené en partenariat avec un dispositif culturel local qui a invité un danseur en résidence. J’ai pensé qu’un projet faisant le lien entre la danse et le slam serait intéressant.
    Il me reste à convaincre mon établissement de rémunérer l’artiste slameur. Pourriez-vous m’indiquer ce que je dois prévoir dans le budget pur un partenariat avec Thomas Suel ou me mettre en contact avec lui?
    Merci.
    Carmela D’Amato

    • céline dit :

      Bonjour,

      je vous invite à me contacter par mail (actionculturelle@slam-lille.com)ou par téléphone 09 53 64 69 65 pour que je puisse vous renseigner.

      Bien à vous,

      Céline,
      Chargée d’action culturelle

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond