A l’oeuvre ! #2 Printemps 2017

Laboratoire spectaculaire de formes insolites et engagées

Lille – Roubaix

Du 31 mars au 9 avril 2017

À L’ŒUVRE ! est un festival de formes insolites et engagées mené avec les maisons Folie Wazemmes et Moulins dans la métropole lilloise, dont la première édition a eu lieu à l’automne 2015 et interrogeait le travail dans notre société.

À l’œuvre! c’est un laboratoire spectaculaire où on vous présente des créations bien vivantes : des performances inédites fraîchement achevées, des étapes de travail tout justes sorties de résidences, des expérimentations artistiques en tous genres… On y prend le temps du risque, de la fragilité et de la spontanéité et on y trouve des petites merveilles : débats-spectacles, cabarets poétiques, performances sociologiques ou utopiques, rencontres fortuites et autres formes bizarroïdes auxquelles réfléchissent les artistes quand ils ou elles se mettent « à l’œuvre » pour nous dire le monde tel qu’ils ou elles le voient.
 
Pour cette deuxième édition, qui se déroulera du 31 mars au 9 avril 2017, La Générale d’Imaginaire et les maisons Folie de Lille s’associent pour questionner les rapports sociaux et les processus de dominations qui s’immiscent à l’endroit de nos différences : sexes, genres, classes, origines, religions… À l’œuvre! est un espace poétique de liberté et d’expression pour débattre ensemble du monde de demain.

Découvrez le programme ci-dessous…

Ou cliquez ici pour télécharger le programme en pdf

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

VENDREDI 31 MARS  [19H] ● Archives Nationales du Monde du Travail ● Roubaix

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

TarifsEntrée libre

Renseignements / réservations Travail et Culture : 03.20.89.40.60 ou info@travailetculture.org

1336 (Parole de Fralibs) | Lecture engagée de et avec Philippe Durand. Derrière 1336 se cache un décompte de jours de lutte, ceux passés de la fermeture de l’usine Fralib jusqu’à la fin du conflit entre Unilever, fabricant des thés Lipton et Éléphant, et ses ouvriers. 1336 est aussi la marque des thés produits par la SCOP créée par les ouvriers en 2015. 1336 (parole de Fralibs) raconte ce combat moderne entre David et Goliath. Le comédien Philippe Durand prête sa voix à ces hommes et femmes qui, attaché.e.s à leur travail et refusant la fatalité, ont fait plier le géant économique.

Laisser l’emploi pour reprendre le Travail ? | Débat en présence du sociologue et chercheur François Vatin. Comment assurer l’activité collective ? Comment orienter le travail des autres, si ce n’est le « diriger » ? Comment le contrôler pour qu’il soit distribué de façon équitable, mais aussi rationnelle, en tenant compte des capacités des uns et des autres ?
 
Une soirée organisée par Travail et Culture (TEC/CRIAC) en partenariat avec Les ANMT,  la Générale d’Imaginaire, l’UPC de Roubaix et le Collectif Repenser le Travail.

 

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

JEUDI 6 AVRIL [20H] ● maison Folie Wazemmes ● Lille

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

TarifsOn n’est pas que […] : 12€ • 8€ • 1 Crédit Loisirs | Domino-Domina : Entrée libre

Renseignements / réservations Pas de réservations. Pré-achats possibles à la maison Folie Wazemmes les mercredis et vendredis de 14h à 18h. Plus d’informations : 03.20.78.20.23

On n’est pas que des valises – ou l’épopée des salariés de Samsonite | Création théâtrale d’Hélène Desplanques et Marie Liagre | dès 10 ans. C’est l’histoire d’une usine qui ferme.  Liquidation totale, fraude… Les ouvrières de Samsonite à Hénin-Beaumont refusent de baisser les bras et, avec l’aide de l’avocat Fiodor Rilov, attaquent en justice la multinationale et le fond d’investissement américains. Ce sont les ouvrières elles-mêmes qui montent sur les planches pour nous raconter dix années d’une lutte emblématique, entre cours de justice, bus, avions, voyages en Amérique. Face à elles, Mitt Romney, star des marchés financiers américains et candidat à la maison blanche, incarne cet autre monde qu’elles doivent affronter.

Le spectacle sera suivi d’une discussion et d’une rencontre avec les artistes dans l’Auberge de la maison Folie Wazemmes.

Scène ouverte Domino-Domina. Cette scène ouverte animée par Stéphane Gornikowski sera l’occasion d’aborder un éventail de thèmes tels que le désir, l’argent, le temps, la fatigue, l’espoir ou la morale autour de la question: Qu’est-ce qui vous domine ? 1 texte lu  > 1 verre offert !

 
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

VENDREDI 7 AVRIL [20H] ● maison Folie Moulins ● Lille

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

TarifsL’Insoupçonné : 5€ • 3€ • 1 Crédit Loisirs | H.arcelor : Entrée libre

Renseignements / réservations  Pas de réservations. Pré-achats possibles à la maison Folie Moulins les mercredis et vendredis de 14h à 18h. Plus d’informations : 03.20.95.08.82

L’Insoupçonné | Création 2017 de la Cie Stelistô de Tempo. Le monde représenté ici est un monde hautement normatif déguisé en terre de liberté. Les ressemblances avec notre société ne sauraient être considérées comme fortuites. Si le regard porté est ici acéré, il n’en reste pas moins que l’objet principal de L’Insoupçonné est la Joie. Cette Joie dont on se prive au nom de combats qui ne nous appartiennent pas, une Joie qu’il nous faudra toujours reconquérir. Une Joie de Vivre, profondément légère… Insoupçonnée.
 
H.arcelor. Duo de poésie tropicale sidérurgique par Anna Czapski & Emilien Leroy. H.arcelor est une bête à deux têtes bien faites, entre le manga fluo des usines et les chansons pop-industrielles. C’est un drôle de récital qui commence comme une veillée contée sur les géants des mines et de l’acier, mute en propagande promotionnelle sur le fer et ses dérivés, avant de partir en roue libre sur ce qui fait la classe ouvrière. Ce qui revient à dire qu’H.arcelor s’adresse à chacun. C’est avant tout l’esprit d’un temps qui se promène et vient au public en dansant. 
 
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●  

SAMEDI 8 AVRIL [20H] ● maison Folie Wazemmes ● Lille

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

TarifsVide-quartiers + Conversation privée : 12€ • 8€ • 1 Crédit Loisirs | Dyke’s Sbires : Entrée libre

Renseignements / réservations ► Pas de réservations. Pré-achats possibles à la maison Folie Wazemmes les mercredis et vendredis de 14h à 18h. Plus d’informations : 03.20.78.20.23

Vide-quartiers | Création rap electro danse par Mwano, Renoizer et Zoranne Serrano chorégraphiée par Janoé Vulbeau. Vide-quartiers interroge le concept de gentrification à travers un nouveau format rap-danse-electro. A partir de faits divers, le rappeur Mwano donnera vie à des personnages de quartiers dits « populaires » souvent décriés et délaissés par les pouvoirs publics.

Conversation privée | Création théâtrale de la Cie Y. Conversation Privée retrace l’histoire de Wikileaks et met en scène des extraits de conversations sur Internet où Bradley Manning, analyste dans l’armée américaine confie au hacker Adrian Lamo ses problèmes personnels, physiques et psychologiques. La pièce entremêle la grande Histoire et l’histoire intime autour d’une trahison, peut-être la plus grande trahison de ces dernières années.
 
Dyke’s Sbires | Duo rap n’b queer féministe. Dyke’s Sbires, c’est un duo qui ose parler ouvertement de consentement, d’identités sexuelles et de genres, entre coups de colères, coups d’amour et fous rires ! Un concert drôle et engagé qui, pour la première fois, mettra en lumière des textes issus d’un laboratoire sur les masculinités.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●  
 
 
 
 
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● 

DIMANCHE 9 AVRIL [dès 14H] ● maison Folie Wazemmes ● Lille

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

TarifsEntrée libre (pas de réservations)

RenseignementsLa Générale d’Imaginaire : communication@slam-lille.com ou 09.53.64.69.65

La femme brouillon | Lecture musicale. Paru aux Éditions La Contre Allée en janvier 2017, La femme brouillon est le premier roman féministe d’Amandine Dhée. Sur scène, Timothée Couteau, armé de son violoncelle, accompagne la voix d’Amandine, digresse, et crée le paysage sonore de La femme Brouillon.
 
J’ai écrit une chanson pour Mac Gyver | Solo d’Enora Boëlle (le Joli Collectif). De son amour inconditionnel de Mac Gyver aux concerts d’NTM, Enora Boëlle retrace son adolescence, avec ses angoisses, ses rêves et ses premières désillusions. Avec un peu de tendresse et d’autodérision, elle active les souvenirs, corps et parole mêlés pour essayer de comprendre quelles traces de notre adolescence subsistent dans notre vie d’adulte.

Moujik Moujik | Lecture de Sophie G Lucas. Moujik Moujik est né d’une colère et d’une impuissance : la mort d’un homme, Francis, qui vivait sous une tente, dans le bois de Vincennes, l’hiver 2008. La découverte de ces dizaines de personnes, hommes et femmes, jeunes et vieux, vivant dans ce bois. Invisibles. Et la litanie de personnes mortes de froid cet hiver-là, en France, annoncée à la radio. En s’appuyant sur l’image que les médias renvoient de la pauvreté, Sophie G Lucas explore la révolte, l’indifférence et l’habitude et les confrontent à son propre vécu.
La lecture sera suivie d’une rencontre avec Amandine Dhée & Sophie G Lucas animée par Marie Ginet.

Coins de réel | Performance de la Cie Les Yeux de l’Inconnu. Depuis juin 2015, Louise Hakim enregistre des témoignages d’inconnus sur la danse. Ces voix renvoient aux notions d’interdit, de souvenir et de réel. Dans Coins de réel, un mouvement d’aller-retour se crée entre les interprètes et le public, entre recherche et représentation, entre réalité absurde et quête d’absolu, entre intime et universel.

La Green Box | Poésie chantée par Florent Vintrigner, Benoît Laur et Arnaud Viala. Chanteur et parolier de La Rue Kétanou, Florent Vintrigner met ici de côté sa caravane joyeuse et son accordéon pour arpenter un chemin plus rocailleux où il fait émerger une folk épique et animale. Le trio redonne vie aux poèmes intemporels et profondément humanistes de Victor Hugo et offre une porte d’entrée inédite vers une poésie fulgurante qui frappe par ses sonorités !

 


 



Les autres projets liés à : A l’oeuvre ! #2 Printemps 2017

Laisser un commentaire

Afficher l'image de fond